Comment se préparer efficacement pour un triathlon ?

Combinant nage libre, cyclisme et course à pied, le triathlon est un sport naturellement exigeant. Comme pour toute discipline sportive, il faut un minimum de préparation avant de s’y lancer. Cela repose non seulement sur le choix de l’équipement adéquat, mais aussi sur les différentes séances d’entrainement à réussir. Retrouvez donc ici quelques astuces pour mieux vous préparer à une épreuve de triathlon.

Bien définir ses objectifs et s’équiper en conséquence

Se fixer des objectifs clairs est sans doute la clé pour réussir au triathlon. Bien qu’il s’agisse d’une discipline qui demande assez d’effort physique, s’assoir et réfléchir au type de triathlon que vous souhaitez pratiquer est l’un des meilleurs moyens pour atteindre votre but. Préférez-vous une course de 10 km à celle de 20 km?? Comptez-vous faire le triathlon pour prendre du plaisir, pour une compétition ou s’agit-il simplement de votre sport professionnel?? La réponse à ces différentes questions vous permettra sans doute de définir l’idéal parcours qu’il vous faut.

Si vous êtes débutants par exemple, retenez que vous devez opter pour le format XS qui comprend 400 m de natation, 10 km de vélo et 2,5 km de course à pied. Par ailleurs, avant de vous inscrire, il est important d’avoir une idée sur le nombre d’heures que vous pouvez consacrer au sport chaque semaine. Cela revient autrement à apprécier votre capacité en termes d’endurance, de vitesse et surtout de résistance.

Une fois les objectifs fixés, vous devez ensuite passer à l’achat de vos équipements. Pour un confort optimal, optez pour une meilleure combinaison triathlon du moment. Il s’agit des combinaisons des marques Aquaman, Orca, Zoot, Zerod, etc. qui protègent efficacement contre le soleil. Ainsi avez le choix entre les modèles de coupe intégrale, de coupe courte ou les modèles sans manche.

Avoir confiance en soi et miser sur ses qualités

Réussir une compétition de triathlon ne signifie forcément pas que vous êtes excellent à la nage, au vélo et à la course. L’on peut bel et bien remporter une médaille d’or sans pour autant être meilleur en natation ou à la course à pied. C’est une question d’organisation et surtout de concentration. Avant d’engager le parcours, ayez une idée sur comment aborder chaque épreuve ou transition. En d’autres termes, il va falloir compter sur votre force de caractère pour mieux gérer la fatigue durant tout le parcours. De ce fait, évitez au maximum de vous déconcentrer, car le résultat de votre parcours en dépend.

Mettre en place un plan d’entrainement et le respecter rigoureusement

C’est sans doute, l’étape la plus délicate. Pour vous aider, vous trouverez sur internet, des vidéos et livres qui proposent d’intéressantes sessions d’entrainement. Ces dernières sont bien élaborées selon le type de triathlon choisi et le niveau de l’athlète.

Généralement, ces séances d’entrainement alternent environ 2 heures de vélo, une heure de crawl et une heure de course à pied, à raison de plusieurs séances par semaine. Vous devez ensuite augmenter votre rythme de manière progressive jusqu’à la semaine d’avant compétition. Cette dernière semaine devra en effet servir de période de récupération.

Le triathlon étant un enchainement de disciples, sachez qu’il est important que vous vous entrainiez aussi pour les transitions. Car, au début d’une nouvelle discipline, vous serez amené à changer rapidement de maillots, enfiler une chaussure, porter lunettes et dossard, et ce, sans perdre le temps.

E-Magazine sportif pour passionnés
Vous avez une idée d'article à nous proposer ? N'hésitez pas à nous écrire afin de nous communiquer vos suggestions. Nous serions ravis d'entamer une collaboration sportive avec vous! Blog sportif : sport collectif, sports divers, sport de glisse, ski, nature, randonnée, voyages, équitation, ...
Réalisation : Pep's Multimedia
le-mont-bessou.fr